Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
LGP2, un pôle de recherche innovant
Ecole internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux
LGP2, un pôle de recherche innovant

LGP2 - Bioraffinerie : chimie et éco-procédés [BioChip]




Équipe BioChip : membres permanents

Responsable : Christine CHIRAT, Maître de Conférences / HDR
Blanchiment des pâtes, blanchiment à l'ozone.
Marc AUROUSSEAU, Professeur
Génie des procédés appliqué au développement durable et aux problèmes environnementaux.
Agnès BOYER, Maître de Conférences
Problèmes environnementaux : traitement des effluents liquides et réduction des émissions polluantes.
Karine JANEL, Assistant-ingénieur
Réalisation technique des projets de recherche de l'équipe.
Dominique LACHENAL, Professeur
Procédés chimiques de mise en pâte et du blanchiment.
Nathalie MARLIN, Maître de Conférences
Blanchiment des fibres de récupération.
Gérard MORTHA, Professeur
Génie des procédés de fabrication des pâtes cellulosiques, chimie du blanchiment des fibres cellulosiques et développement de méthodes analytiques pour la caractérisation des lignocelluloses.
Jessie MUAMBA, Technicien
Jean-Claude ROUX, Professeur
Modélisation et simulation des opérations unitaires de la fabrication des papiers et cartons (raffinage, formation, pressage) ; traitement des effluents gazeux.
Martine RUEFF, Enseignant-chercheur
Procédés de séchage et de formation de la feuille ; simulation numérique des opérations unitaires.

Axes de recherche

L’équipe BioChip mène une recherche allant du bois à la fibre, ce qui implique la maîtrise de la chimie des végétaux et des procédés d’isolation et de blanchiment de la fibre de cellulose. En outre, elle traite des aspects relatifs à la bioraffinerie, aux bioproduits et à la bioénergie pour répondre aux attentes de la société en termes d'énergie renouvelable et de développement durable. Les études menées concernent le développement de procédés verts mettant en œuvre des réactifs oxygénés pour le blanchiment des fibres lignocellulosiques (domaine dans lequel cette équipe est reconnue comme l’une des plus expertes au monde), de procédés d'extraction et d'hydrolyse des hémicelluloses du bois en vue de leur valorisation, et de procédés de purification de la cellulose pour des usages textiles et chimiques. Des travaux sont réalisés sur la valorisation de la lignine (énergétique et dans le domaine des matériaux) ainsi que sur la modélisation des opérations unitaires de production des pâtes.

Plus récemment, des études sur la conversion biologique de la biomasse végétale (traitement enzymatique) ont débuté grâce à la mise en place de partenariats académiques et au soutien du LabEx Tec 21. Cette équipe possède un parc important de réacteurs chimiques homogènes et hétérogènes et des moyens analytiques (spectroscopies, chromatographie d’exclusion stérique, chromatographie ionique) permettant de caractériser les différents constituants de la biomasse.

L'équipe BioChip a également développé une expertise importante dans le domaine de la flottation pour le recyclage des papiers (désencrage) : développement de bancs expérimentaux instrumentés, modélisation des phénomènes de transport, intensification de l’opération (flottation réactive à l’ozone). Enfin, alors que le nombre de recherches menées dans le domaine du traitement biologique des effluents papetiers diminue, elle se tourne vers l'étude de procédés de séparation membranaire.

Autres équipes

MatBio ♦ ♦ ♦ ♦ FunPrint

Rédigé par Anne Pandolfi

mise à jour le 21 mars 2017

CONTACT

SOUTIEN FINANCIER

TÉLÉCHARGEZ

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus