Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
LGP2, un pôle de recherche innovant
Ecole internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux
LGP2, un pôle de recherche innovant

LGP2 - Matériaux biosourcés multi-échelles [MatBio]




Équipe MatBio : membres permanents

Responsable : Julien BRAS, Maître de Conférences / HDR
Nanocellulose, biomatériaux et papiers spéciaux.
Naceur BELGACEM, Professeur
Problèmes de surfaces, d'interfaces et d'adhésion appliqués aux traitements de surface, collage des papiers et cartons.
Isabelle DESLOGES, Enseignant-chercheur
Cartons plat et ondulé, emballages complexes et leurs propriétés mécaniques.
Stéphane DUFRENEY, Technicien
Alain DUFRESNE, Professeur
Mise en forme et caractérisation de composites et nanocomposites biosourcés.
Bertine KHELIFI, Ingénieur d'Études
Céline MARTIN, Maître de Conférences
Comportements structurels et rhéologiques de fluides complexes.
Évelyne MAURET, Professeur
Physico-chimie des suspensions fibreuses en relation avec la formation humide des papiers et leurs propriétés d'usage.
Raphaël PASSAS, Enseignant-chercheur / HDR
Techniques microscopiques appliquées à la caractérisation des fibres et des matériaux bio-sourcés.
Cécile SILLARD, Ingénieur d'études
Réalisation des projets de recherche de l'équipe.
Maxime TERRIEN, Ingénieur d'Études CNRS

Axes de recherche

L'équipe MatBio développe des recherches dans le domaine des procédés d'élaboration et des propriétés finales des matériaux biosourcés avec une approche pluridisciplinaire et intégrée (de la brique élémentaire au matériau final). Les matériaux visés sont principalement des matériaux fibreux comme les papiers et cartons, les non-tissés, les feutres, des films souples et des bio- et nanocomposites. Plusieurs applications sont visées comme les papiers spéciaux, les matériaux pour l'emballage, le transport, le secteur médical ou le bâtiment.
Cette équipe a une forte expertise dans l'obtention et la mise en œuvre des briques élémentaires issues de la biomasse, en particulier des nanocristaux de cellulose et d'amidon, et des nano- et microfibrilles de cellulose. Ces particules, extraites principalement des fibres lignocellulosiques, ont des propriétés morphologiques, physico-chimiques et mécaniques remarquables qui leur confèrent un fort potentiel comme nano-renforts dans des bio- et nanocomposites, comme agent épaississant dans des sauces d’enduction utilisées en traitement de surface ou comme gels pour les cosmétiques, par exemple.

L’équipe MatBio s'intéresse également aux nouvelles approches de fonctionnalisation de ces produits lignocellulosiques, notamment pour assurer la compatibilité de ces particules lorsqu'elles sont mélangées avec des polymères. Les résultats issus de ces recherches sont, entre autres, appliqués à des problématiques de contact alimentaire et d’interactions entre contenant et contenu, en particulier pour l'obtention d'emballages actifs et intelligents. En parallèle, des travaux sont menés sur les procédés d'élaboration des matériaux : opérations unitaires de fabrication des papiers et cartons, mise en forme des composites. Dans ce contexte, l'efficacité énergétique des procédés est une thématique importante qui s’appuie sur des pilotes et bancs instrumentés (machines à papier et raffineurs). Avec l’acquisition en 2011 d’un pilote de broyage, une expertise s'est aussi développée dans le domaine de la fabrication des micro- et nanofibrilles de cellulose.

Enfin, l’effet des procédés d'élaboration sur les propriétés finales des matériaux est un axe important. Il s’appuie sur des compétences et des outils de mesure pour la caractérisation des fibres, des micro- et nanofibrilles de cellulose, des nanocristaux et des matériaux biosourcés (propriétés de structure, mécaniques et optiques, propriétés barrière...) en tentant d'établir des relations entre la structure des matériaux et leurs propriétés, avec notamment des approches multi-échelles. Dans ce contexte, l'utilisation d'outils innovants comme la tomographie à rayons X ou l’étude de la topographie des matériaux sont en plein essor, de même que les méthodes de traitement d’image (analyse d’images 3D et techniques de stéréo-corrélation d’images). Cette équipe dispose d'un très grand nombre d'outils expérimentaux pour la caractérisation des matériaux et gère un plateau dédié à l’imagerie (microscopie électronique à balayage environnemental, microscopie à fluorescence, mesure optique de la topographie, microscopie à force atomique).

Autres équipes

BioChip ♦ ♦ ♦ ♦ FunPrint

Rédigé par Anne Pandolfi

mise à jour le 6 juin 2017

CONTACT

SOUTIEN FINANCIER

TÉLÉCHARGEZ

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus