Aller au menu Aller au contenu
Pass pour un monde en devenir
Pass pour un monde en devenir

> L'école > Media

Gérard Mortha nommé Professeur et Responsable des Relations Internationales à Grenoble INP-Pagora [Archives 2012]

Publié le 23 octobre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Élections - nominations

Le 1er septembre 2012, Gérard Mortha a été nommé Professeur des Universités, sur le poste "Génie des procédés, chimie du bois et procédés d’extraction des lignocelluloses" à Grenoble INP-Pagora, et a pris la responsabilité des relations internationales de l’école.

Gérard Mortha, Professeur et Responsable des RI à Grenoble INP-PagoraTitulaire d'un Master Sciences & Techniques en Génie de l'environnement de l'Université de Savoie (1983) et d'un DEA de Génie chimique de Grenoble INP (1984), Gérard Mortha prépare ensuite une thèse à Grenoble INP-Pagora sur le blanchiment des pâtes cellulosiques par le dioxyde de chlore, sous la direction du Professeur Maurice Renaud. Après l'obtention de son doctorat en 1989, il poursuit ses recherches dans le cadre d'un post-doctorat à l'Université de Washington (Seattle), sous la direction du Professeur Kyosti V. Sarkanen, l'un des trois plus grands spécialistes de son époque de la chimie de la lignine.

Il est nommé Maître de Conférences en 1991 à l'Université Joseph Fourier de Grenoble. En 1995, il rejoint Grenoble INP-Pagora, puis en 2001, il obtient l'habilitation à diriger des recherches.
L'année suivante, il prend la direction de l'équipe "Chimie des Procédés" du Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2). Ses travaux de recherche portent sur la chimie du bois et des matériaux lignocellulosiques, le génie des procédés de bioraffinerie des lignocelluloses (cuisson, blanchiment, délignification) et sur l'énergétique, modélisation et simulation des procédés de bioraffinerie des lignocelluloses.

Gérard Mortha enseigne principalement à Grenoble INP-Pagora et également à l'Université Joseph Fourier. Il dispense aux élèves-ingénieurs de l'école des enseignements sur le transfert de matière, la chimie analytique et les méthodes numériques d'optimisation.

Désireux de contribuer au rayonnement de Grenoble INP-Pagora, il prend en charge ses relations internationales, avec deux missions en ligne de mire. D'une part, améliorer le placement des élèves-ingénieurs non apprentis de l'école au cours de leur 3e année dans des universités étrangères. D'autre part, accroître l'accueil des étudiants étrangers via les diverses possibilités offertes par l'école - cursus ingénieur, stages, Post Master Biorefinery: Bioenergy, Bioproducts & Biomaterials - et par son laboratoire (LGP2) - doctorat, post-doctorat.

Forte collaboration avec le département Relations Internationales de Grenoble INP, développement de partenariats avec diverses universités (Europe, Brésil, Inde, Canada...), étude de la possibilité pour les apprentis-ingénieurs de faire un semestre à l'étranger... figurent parmi les moyens qu'il mettra en œuvre pour accomplir les ambitions internationales de Grenoble INP-Pagora.

Contact : Gérard Mortha
Communiqué de presse
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 30 septembre 2013

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes