Aller au menu Aller au contenu
Pass pour un monde en devenir
Pass pour un monde en devenir

> L'école > Veille

Impression 3D par dépôt de matière fondue

Publié le 12 mai 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Publication - Parution

L’impression 3D, également appelée fabrication additive ou fabrication numérique directe, permet de fabriquer un objet en créant un objet numérique et en l’imprimant en trois dimensions.

pag_carrousel-veille.jpg

pag_carrousel-veille.jpg

En plein essor, elle ouvre un large champ de possibilités techniques, avec des enjeux économiques importants. Utilisée essentiellement pour du prototypage, ses applications potentielles intéressent désormais de multiples secteurs d'activités : aéronautique, automobile, médical,... de même que le grand public. Pour certains, elle marque la démocratisation de la fabrication, une nouvelle ère de personnalisation en masse qui promet de stimuler l’innovation, d’encourager une meilleure utilisation des ressources et de transformer la façon de fabriquer des objets. Ils évoquent même une "troisième révolution industrielle".

Il n’y a pas une mais plusieurs techniques d'impression 3D – stéréolithographie, frittage sélectif au laser, dépôt de matière fondue,... – comportant chacune des variantes. Elles ne requièrent ni les mêmes équipements, ni les mêmes matériaux et sont employées en fonction des applications visées.

L'étude porte plus particulièrement sur l'impression 3D par dépôt de fil de matière fondu, ses caractéristiques techniques, l'état du marché et ses perspectives.

[Lire la suite...]


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 6 mars 2019

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes