Aller au menu Aller au contenu
Pass pour un monde en devenir
Pass pour un monde en devenir

> L'école > Media

Poly-Ink, une jeune entreprise innovante créée avec le soutien de Grenoble INP-Pagora [Archives 2011]

Publié le 11 mars 2011
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Grenoble INP-Pagora soutient la création d’une jeune entreprise innovante, Poly-Ink, qui s’inscrit dans l’industrie émergente de l’électronique organique imprimée.

Poly-InkNée à l'initiative de Polypore, société créée en 1987 par Charles Neuman, Poly-Ink est le fruit des travaux réalisés, en collaboration avec le laboratoire de l'école (LGP2), dans le cadre d'une thèse CIFRE réalisée par Aurore Denneulin, ingénieure diplômée de Grenoble INP-Pagora en 2007, et soutenue en 2010. Encadrés par Anne Blayo et Julien Bras, ces travaux portaient sur le développement d'encres conductrices dédiées au procédé d'impression jet d'encre. Les résultats très innovants obtenus après trois ans de collaboration ont abouti au dépôt d'un brevet en 2009.

Depuis mars 2010, l'équipe du projet bénéficie de l'accompagnement de l'incubateur d'entreprises GRAIN (Grenoble Alpes Incubation) afin de valoriser ses découvertes et de créer la start-up Poly-Ink. Un Fonds d'Appui Laboratoire (FAL) de la région Rhône-Alpes et de Grenoble INP favorise cette incubation dans les locaux de Grenoble INP-Pagora.

Cette start-up fabrique et distribue des produits - encre conductrice et primer photo-polymérisable - développés spécifiquement pour l'impression de composants électroniques par le procédé jet d'encre. Dans le domaine de l'électronique imprimée, traditionnellement réalisée par le procédé photolithographique, le recours au jet d'encre est avantageux à plus d'un titre. Ce procédé sans contact et à écriture directe (sans forme imprimante) est simple à intégrer dans n'importe quelle chaîne de production. En une seule étape, il permet des impressions personnalisées, de haute résolution, sur une large palette de supports. En outre, contrairement à la photolithographie (procédé soustractif), le jet d'encre (procédé additif) ne nécessite pas de matériaux polluants pour fabriquer des structures électroniques.

Les avantages de Poly-Ink sont aussi liés aux matériaux utilisés. En effet, la société développe des produits alliant haute technicité, faible impact environnemental et coûts de production réduits.
Son encre conductrice jet d'encre à base aqueuse combine la bonne "processabilité" d'un polymère conducteur à la haute conductivité des nanotubes de carbone. Les matériaux composant cette encre sont synthétisés et ne reposent pas sur des ressources inorganiques épuisables comme les encres métalliques. En outre, leur intérêt majeur est qu'ils ne nécessitent pas d'étape de recuit pour être conducteurs. Par conséquent, cette encre est simple à mettre en œuvre sur n'importe quel support même sensible à la température.
Le primer, quant à lui, est formulé pour être photo-polymérisable afin d'éviter toute évaporation de solvants volatiles lors de son séchage. Il permet d'adapter localement les propriétés de surface des supports - lissé, propriété d'absorption, énergie de surface et perméabilité - afin de les rendre compatibles avec les exigences impératives de l'électronique imprimée. Cette solution innovante permet d'élargir considérablement l'éventail des supports utilisables pour l'impression de motifs conducteurs (papier, carton,...) et d'envisager l'intégration de composants intelligents directement sur tout type de support d'emballage, et même sur des matériaux en 3D.

Les produits de Poly-Ink ont des applications sur le marché de la sécurité avec l'impression de motifs conducteurs permettant de protéger et d'authentifier des supports papier (billets, passeports, tickets,...). Ils peuvent être utilisés également dans l'impression de structures électroniques intelligentes : antennes RFID, cellules photovoltaïques, diodes électroluminescentes (OLED), batteries, capteurs, etc.

Avec ce partenariat dédié à la création d'une jeune entreprise innovante, Grenoble INP-Pagora participe directement à la mise en application industrielle des résultats de la recherche novatrice pratiquée dans son laboratoire.

Site : Poly-Ink
Communiqué de presse
Contacts :

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 28 mars 2013

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes