Aller au menu Aller au contenu
Pass pour un monde en devenir
Pass pour un monde en devenir

> L'école > Media

Salaires 2011 des ingénieurs diplômés EFPG/Grenoble INP-Pagora

Publié le 29 mars 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

En 2012, le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF) et le Comité d'Études sur les Formation d'Ingénieurs (CEFI) ont réalisé leur 23e enquête annuelle sur les salaires des ingénieurs diplômés en France. Les résultats de cette étude portant sur les salaires perçus en 2011 ont été transmis à La Cellulose, l'association des anciens élèves de Grenoble INP-Pagora. Son président, Gérard Coste, en fait une présentation commentée.

Les derniers résultats d'une enquête CNISF sur les salaires des ingénieurs EFPG/Grenoble INP-Pagora dataient de 2010 et portaient sur les salaires de 2009. En 2011, La Cellulose n'avait pas participé à l'enquête estimant qu'une actualisation tous les deux ans était raisonnable.

La Cellulose a participé à l'enquête réalisée en 2012 et a pu bénéficier de ses propres résultats grâce à un nombre suffisant de réponses données par les diplômés de Grenoble INP-Pagora (anciennement EFPG).
En effet, les instances du CNISF ont indiqué 484 réponses identifiées en provenance d'anciens et anciennes élèves de l'école, suite à trois relances. Parmi ces réponses, quelques unes n'étaient pas parfaitement exploitables au point de vue des salaires et rémunérations perçus en 2011, mais le nombre était suffisant pour avoir des statistiques représentatives.

La Cellulose en profite pour remercier chaleureusement tous ceux et celles qui ont bien voulu prendre du temps pour répondre à cette enquête.
Suite de l'article : résultats détaillés de l'enquête
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 29 mars 2013

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes