Aller au menu Aller au contenu
LGP2, un pôle de recherche innovant
LGP2, un pôle de recherche innovant

> Recherche

Des recherches originales et de qualité

Publié le 8 octobre 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

L'évaluation du LGP2 par le HCERES souligne la large reconnaissance académique et l'important rayonnement international de cette "unité très originale dans le paysage de la recherche française et européenne".

pag_car-lgp2-image2.jpg

pag_car-lgp2-image2.jpg

En janvier 2015, dans le cadre de la campagne d’évaluation 2014-2015 (vague A), le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (unité mixte de recherche) a été évalué par le Haut Conseil de l'Évaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur (HCERES). Publié en juillet, son rapport d'évaluation donne une appréciation globale positive de cette "unité très originale dans le paysage de la recherche française et européenne tant par sa composition publique-privée que par son champ de recherche. La qualité et l’originalité des recherches de l’unité l’ont conduit à une large reconnaissance académique et à un important rayonnement international, en particulier européen".

Le comité d'experts prend acte de la restructuration réalisée en 2013 afin d'offrir au laboratoire une organisation plus cohérente s’appuyant sur trois équipes et en constate les effets constructifs : "La restructuration de l’unité et sa notoriété lui ont permis de parfaitement s’intégrer dans les nouvelles structures du site grenoblois, comme les Instituts Carnot (Énergie du Futur et Polynat), les pôles de compétitivité (Axelera), et le Labex Tec 21 et la fédération de recherche 3G, et ainsi d’y développer des travaux pluridisciplinaires originaux". Cette forte implication a comme conséquence notable que "de nouvelles perspectives d’applications innovantes prometteuses (emballages actifs, papier intelligent, applications médicales) s’ouvrent ainsi à elle".

Le LGP2 "a su trouver un très bon équilibre entre des recherches fondamentales de grande qualité et des recherches orientées vers l’innovation. Axée initialement sur les industries papetières et le génie des procédés, l’unité a su se tourner vers la science des matériaux et les recherches innovantes sur les produits bio-sourcés". En effet, "les choix des nouvelles orientations scientifiques et des priorités ont été l’aboutissement d’une réflexion approfondie entre thématiques et attentes sociétales : environnement et énergie, bio-matériaux et nouvelles technologies".

Le HCERES souligne ses points forts : "ses compétences et expertises [ ] uniques dans les procédés de blanchiment et de désencrage et dans la chimie des surfaces des fibres de lignocellulose et de nanocellulose", son abondante production scientifique de grande qualité et en forte progression, ses partenariats solides avec l'industrie ainsi qu'"un parc d’équipements spécifiques et de bancs expérimentaux uniques au niveau national". Les experts apprécient également la richesse de la vie scientifique de l’unité s'appuyant sur des personnels motivés. De même, ils remarquent la "forte synergie entre l’enseignement et la recherche" favorisée par la position du laboratoire au sein de l'école d'ingénieurs Grenoble INP-Pagora.

Parmi ses recommandations, le comité d'évaluation note que "la démarche d’innovation dans les produits, papiers intelligents et systèmes fonctionnels doit être confortée" notamment en maintenant les outils de caractérisation, plateformes et bancs d’équipements spécifiques à un haut niveau.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 8 octobre 2015

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes