Aller au menu Aller au contenu
LGP2, un pôle de recherche innovant
LGP2, un pôle de recherche innovant

> Recherche

Didier Chaussy, nouveau directeur du LGP2

Publié le 2 février 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Élections - nominations 1 janvier 2016

Professeur de Grenoble INP-Pagora, il est nommé à la tête du Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2). Il succède à Evelyne Mauret qui retrouve ses activités d’enseignante et de chercheur.

PAG-car_chaussy-dir-lgp2.jpg

PAG-car_chaussy-dir-lgp2.jpg

Titulaire d’un DEA de Grenoble INP en génie des procédés, Didier Chaussy a préparé et soutenu en 1992 un doctorat sur le raffinage des pâtes à papier. Recruté la même année par l’Agefpi (association de gestion de Grenoble INP-Pagora) comme Ingénieur de Recherche, il est ensuite nommé Maître de Conférences (1995) puis Professeur (2005) de Grenoble INP.

À Grenoble INP-Pagora, les enseignements qu’il dispense aux élèves-ingénieurs portent sur les traitements de surface, les procédés d'impression, les non-tissés et les propriétés thermophysiques des matériaux lignocellulosiques. Il est responsable de l'option d'enseignement Transformation des papiers et cartons de 1997 à 2001 après avoir activement participé à sa création en 1993. Dans la foulée, il crée au sein du LGP2 en 1998 l’équipe de recherche Transformation des Papiers et Cartons qui deviendra par la suite l’équipe Matériaux Biosourcés Multi-Echelles. Parallèlement, il exerce d’autres responsabilités : de la mission Relations industrielles & Emploi-placement de 1992 à 2000 puis de la Bibliothèque de l’école de 2003 à 2010.

Au LGP2, ses travaux de recherche concernent le génie des procédés (traitement de surface, thermoformage, impression) et la fonctionnalisation de surfaces par procédés d'impression (secteur de l'énergie : piles à combustible, batteries, cellules photovoltaïques). Il dirige l’équipe de recherche Fonctionnalisation de surface par procédés d’impression de 2005 à 2015.

Aujourd’hui, Didier Chaussy prend la direction du laboratoire avec l’objectif de conforter la visibilité de son expertise sur des thématiques innovantes : bioraffinerie, nanocelluloses, fonctionnalisation de surfaces par procédés d’impression, électronique imprimée... Il souhaite également poursuivre l’ouverture de la recherche du LGP2 vers différents secteurs d’application : énergie, médecine, plasturgie, bâtiment, emballage… avec en ligne de mire l’amélioration constante du lien, fondamental dans une école d’ingénieurs, entre la recherche et la formation.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 2 février 2016

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes