Aller au menu Aller au contenu
LGP2, un pôle de recherche innovant
LGP2, un pôle de recherche innovant

> Recherche

Films réinscriptibles sur supports souples

Publié le 23 mars 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 3 février 2016

Fanny Tricot, doctorante du LGP2, a soutenu sa thèse : "Films réinscriptibles sur supports souples".

PAG-car_these4.jpg

PAG-car_these4.jpg

Cette thèse de doctorat des Universités Jean Monnet (Saint-Étienne) et Grenoble Alpes a été préparée sous la direction des Professeurs Nathalie Destouches et Francis Vocanson (Laboratoire Hubert Curien, Université Jean Monnet) et du Professeur Didier Chaussy (Grenoble INP-Pagora / LGP2).

Les travaux précédents du Laboratoire Hubert Curien ont permis d’élaborer des films photosensibles Ag : TiO2 sur verre, support de marquage de motifs actualisables ou permanents. Une adaptation de ces travaux aux supports plastiques et papiers est ici proposée afin d’élargir les domaines d’application potentiels au marquage sécurité des produits par exemple. Des techniques d’élaboration de films Ag : TiO2 compatibles avec les substrats considérés ont donc été développées. Deux voies ont été envisagées.

La première utilise la chimie du Sol-Gel combinée à la méthode EISA et des procédés de dépôt tel le spin-coating, le jet d’encre ou la flexographie pour former un film mésoporeux de TiO2 sur les supports. Des traitements basés sur une extraction par solvant ou un recuit infrarouge ont été imaginés afin de libérer la porosité du film sans dégradation du support. Pour réaliser les films sur papier, un sel d’argent est ajouté au Sol avant son dépôt. Dans les cas des films élaborés sur plastique, l’argent est incorporé par imprégnation du matériau dans une solution de sel d’argent.

La deuxième voie d’élaboration propose de formuler une encre aqueuse jet d’encre de nanoparticules de TiO2 et d’ions argent, en adaptant la composition d’une suspension commerciale de TiO2 aux exigences du jet d’encre. Après dépôt, l’encre est séchée par recuit infrarouge. Le comportement photochromique sous expositions lumineuses UV et visible des différents films permet leur coloration et décoloration de façon réversible. Les films Sol-Gel déposés sur plastique peuvent également être support de photo-inscriptions permanentes générées par irradiation par une lumière visible d’une certaine intensité.

Thèses du LGP2 (2016)

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 23 mars 2016

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes