Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Pass pour un monde en devenir
Pass pour un monde en devenir

Carbone vert et économie circulaire, nouvelles clés du développement

L’inéluctable épuisement des ressources fossiles et en particulier du pétrole constitue un enjeu mondial majeur. Il est urgent de remplacer non seulement cette source d’énergie mais aussi les produits issus de la pétrochimie (qui représentaient 400 millions de tonnes en 2010).

Pour contribuer au bien-être des générations futures, le monde de Pagora se construit à partir de matériaux biosourcés (issus de ressources renouvelables), recyclables (économie circulaire) et dotés de fonctions intelligentes.

   

Notre planète génère entre 100 et 200 milliards de tonnes de biomasse végétale par an. La quantité mobilisable aujourd’hui est de 0,5 à 1 milliard de tonnes par an.

Cette biomasse végétale, constituée à 50 % de cellulose, constitue une matière première extraordinaire : elle est naturelle, renouvelable, recyclable (71,7 % des papiers et cartons sont recyclés en Europe en 2014), possède des propriétés remarquables et peut être transformée, fonctionnalisée et valorisée, avec un bilan carbone généralement neutre.

   


Industrie papetière & économie circulaire

Promesses d’un monde en devenir

Les décennies à venir vont connaître un développement considérable des processus de production valorisant la biomasse végétale. En effet, au-delà de leur transformation en pâte à papier, l’extraction de la cellulose, des hémicelluloses et de la lignine permet la production  de :
  • Énergie : biocarburants de 2e génération, c’est-à-dire issus de ressources naturelles non alimentaires, biogaz.
  • Bioproduits : applications chimiques, pharmaceutiques, cosmétiques, alimentaires.
  • Biomatériaux : papiers, cartons, biopolymères et biocomposites pouvant être fonctionnalisés pour leur conférer des propriétés mécaniques, optiques, barrière ou électroniques.

Cette fonctionnalisation peut notamment passer par des procédés d’impression capables de produire ces nouveaux matériaux à des coûts très compétitifs et avec un impact environnemental réduit et ainsi d’ouvrir des marchés importants dans le domaine de l’électronique ou de la communication plurimédia.

Un défi pour l’avenir

Maîtrise des compétences clés
  • Matériaux issus de la biomasse végétale.
  • Procédés associés (bioraffinerie, chimie verte, génie des procédés…).
  • Valorisation de déchets naturels ou industriels.
  • Fonctionnalisation de surfaces pour produire des matériaux intelligents et à haute valeur ajoutée.
  • Management environnemental…

Autant de compétences stratégiques acquises par les diplômés de Grenoble INP-Pagora, d’autant plus précieuses qu’elles sont rares et jouent un rôle fondamental dans la valorisation de la biomasse végétale et de ses dérivés...


Combattre les idées reçues sur le papier

Économie circulaire & industrie papetière

Rédigé par Anne Pandolfi

mise à jour le 14 septembre 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus