Aller au menu Aller au contenu
LGP2, un pôle de recherche innovant
LGP2, un pôle de recherche innovant

> Recherche > Media

Double distinction pour Alain Dufresne

Publié le 5 octobre 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Distinction / prix

Beau doublé pour l'enseignant-chercheur, spécialiste des nanocomposites biosourcés, récompensé par un prix de la TAPPI et classé dans le Top 300 des chercheurs les plus cités en Science & Génie des Matériaux.

PAG_car-dufresne-distinctio.jpg

PAG_car-dufresne-distinctio.jpg

Professeur à Grenoble INP-Pagora, Alain Dufresne vient en effet de se voir décerner le "2016 International Nanotechnology Division Award and FiberLean® Technologies Prize" par l’association américaine des industries des pâtes et papiers (TAPPI). En outre, il figure dans le Top 300 des chercheurs les plus cités en Science & Génie des Matériaux dans un classement établi en 2016 à partir de la base Elsevier Scopus et développé pour le classement de Shanghai.

Titulaire d’un DEA de Physique des Solides de l’Université Paul Sabatier de Toulouse en 1987, c’est en préparant un Master en génie chimique à l’École Polytechnique de Montréal sous la direction du Professeur Pierre Carreau, qu’Alain Dufresne a un premier contact avec les polymères. En 1991, il soutient un doctorat de l’INSA de Toulouse portant sur le fluage thermostimulé appliqué aux composites. Il retourne à Montréal – à l’Institut des Matériaux Industriels et au Centre de Recherche Appliquée sur les Polymères – pour effectuer un stage post-doctoral sur les mesures ultrasonores dans les écoulements de polymères. En 1997, il soutient à l’Université Joseph Fourier une habilitation à diriger des recherches sur la mise en œuvre et les propriétés de matériaux nano et micro-hétérogènes.

Nommé Maître de Conférences en 1993 puis Professeur en 2001 à l’Université Joseph Fourier, il exerce ses fonctions au Centre de recherches sur les macromolécules végétales (Grenoble) jusqu’en 2003, puis intègre Grenoble INP-Pagora où il dispense des enseignements sur les biocomposites et les polymères aux étudiants des écoles d’ingénieurs du groupe (Pagora, Phelma).

Dans le domaine scientifique, ses recherches portent sur la mise en œuvre et la caractérisation de nanocomposites polymères renforcés par des nanoparticules extraites de ressources renouvelables (biomasse, résidus agricoles). Il compte à son actif plus de 230 articles dans des revues à comité de lecture et a publié en 2012 l’ouvrage "Nanocellulose : From Nature to High Performance Tailored Materials" chez De Gruyter.
Au sein du Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2), il a été le responsable de l’équipe Transformation-Biomatériaux-Emballages de 2005 jusqu’à la restructuration du laboratoire en 2013.

Très actif sur le plan international, Alain Dufresne a établi de nombreuses collaborations avec des universités et des centres de recherche dans le monde entier. Il a été Professeur invité à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro et au sein de la Société brésilienne de recherche agricole EMBRAPA à Fortaleza (Brésil), ainsi qu’à l’Université Nationale de Malaisie. Souvent convié comme conférencier dans des congrès internationaux, il en a également organisé ou co-organisé plusieurs. Il a ainsi récemment présidé la Conférence internationale sur les nanocelluloses et les nanotechnologies pour les matériaux renouvelables de la TAPPI (Nano 2016) qui s’est tenue avec succès à Grenoble en juin dernier.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Anne Pandolfi

mise à jour le 13 octobre 2016

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes