Aller au menu Aller au contenu
Pass pour un monde en devenir
Pass pour un monde en devenir

> L'école > Media

Naceur Belgacem, Directeur de Grenoble INP-Pagora, décoré des Palmes Académiques

Publié le 1 juillet 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Distinction / prix

Naceur Belgacem, Directeur de Grenoble INP-Pagora, a été décoré des Palmes Académiques, au grade de Chevalier, le 24 juin dernier lors d'une cérémonie à Grenoble INP. Le récipiendaire était parrainé par Bernard Pineaux, Directeur-adjoint de Grenoble INP-Pagora.

pag_carrousel-NB-palmes.jpg

pag_carrousel-NB-palmes.jpg

Bernard Pineaux, ex-directeur de Grenoble INP-Pagora, commença par prendre la parole pour un hommage : "Naceur Belgacem est arrivé premier de Tunisie au baccalauréat, ce qui lui a permis d’obtenir une bourse présidentielle pour faire ses études à l’étranger. Plutôt que choisir la France, qui aurait constitué un choix simple, il a opté pour l’Union Soviétique et Saint-Pétersbourg (Leningrad), dont il a obtenu le diplôme d’ingénieur de l’Académie Forestière en 1986 (il en deviendra Docteur Honoris Causa 20 ans plus tard.)
Un DEA et une thèse à Grenoble INP, déjà sur la valorisation de la biomasse végétale, en 1991. Naceur Belgacem part faire son post-doc à l’École Polytechnique de Montréal, et revient en France travailler dans l’industrie, puis comme ingénieur de recherche. Il soutient son HDR en 1997 et part avec sa famille à l’Université de Beira Interior au Portugal pour 3 ans. Retour à Grenoble en 2000 où il devient professeur de Grenoble INP.
À partir de là, il enchaîne les responsabilités : responsable pédagogique, puis Directeur du LGP2 jusqu’en 2010. Directeur-adjoint de Grenoble INP-Pagora en 2013, qu’il dirige depuis janvier 2014. Ce qui ne l’empêche pas de poursuivre une activité de recherche foisonnante : il co-écrit et publie un ouvrage en 2008 sur les monomères, polymères et composites issus de ressources renouvelables, édite une revue "Industrial crops and products" depuis 2007, est membre de l’International Association of Wood Science depuis 2005...
Au-delà de son parcours scientifique et international exceptionnel – Naceur parle 5 langues couramment –, ce que j’aimerais souligner est la grande ouverture d’esprit et le sens du collectif de Naceur : ses choix et son implication dans la vie de notre école et de notre laboratoire l’ont prouvé et continuent de le faire."
 
"Je serai plus modeste que l’éloge fait par mon directeur-adjoint." intervient Naceur Belgacem. "Je dirai également que la vie, c’est avant tout des chances. Je viens d’une famille modeste, vivant dans le désert mais je fus toujours très entouré, avec beaucoup d’amour. Ma chance fut d’être né après l’indépendance, lorsque l’école fut rendue obligatoire. Sans cette chance, je serai probablement devenu berger en Tunisie. J’ai également une femme formidable qui s’est toujours occupée de mes enfants. Lorsque je regarde en arrière, je comprends que la plus grande chance que l’on vous accorde est l’opportunité d’exercer votre talent. Si je n’avais pas été pris en 2000 sur le poste de professeur à Grenoble INP, je n’aurais pas eu le plaisir de voir ce que je suis capable de faire dans ce contexte. Je voudrais donc remercier Grenoble INP de m’avoir donné la chance d’exercer ce que je veux faire ! »
 
 
Communiqué de presse

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie Glorion

mise à jour le 2 juillet 2014

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes