Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Pass pour un monde en devenir
Pass pour un monde en devenir

Un député militant de la filière cellulose pour la promotion 2013

Publié le 4 décembre 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Distinction / prix 28 novembre 2014

La cérémonie de remise des diplômes de Grenoble INP-Pagora s'est déroulée le 28 novembre dernier en présence du Député Serge Bardy, Membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire, et d'un large public de personnels et étudiants de l'école ainsi que d'industriels.

pag_car-diplomes2.jpg

pag_car-diplomes2.jpg

Cette année, dérogeant à l'habitude de l'école d'inviter une personnalité du monde industriel pour parrainer la promotion diplômée, c'est à une personnalité politique que Grenoble INP-Pagora a eu l'honneur de confier cette mission : Serge BARDY, Député du Maine-et-Loire, Membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire. Il est l'auteur du rapport de mission interministérielle, De l'intelligence collaborative à l'économie circulaire - "France, terre d'avenir de l'industrie papetière" - La fibre de cellulose, issue du bois et du papier recyclé, une illustration positive du développement durable.

"Je suis honoré de participer à ce moment si intime,
si singulier qu'est la remise de diplômes"

a déclaré Serge Bardy qui a rappelé les grandes étapes de son parcours professionnel. Titulaire d'un CAP de mécanicien automobile et d’électronicien et motivé par une grande curiosité, il obtient un BEP d'électronicien ainsi qu'un DUT électrotechnique en formation continue. Débutant sa carrière comme mécanicien automobile à Sochaux, il choisit une reconversion dans l’informatique après son service militaire via une formation en électronique à Roubaix. En 1972, il quitte le Nord de la France pour l’Ouest où il occupe un poste de technicien chez Bull à Angers. Parallèlement, en 1982, il crée un atelier de micro-informatique inter-comités d'entreprises au sein de l’association pour le Développement des Activités Culturelles des Comités d’entreprises (Cezam-DACC). Dans le cadre du plan national Informatique pour tous, il développe la micro-informatique naissante en France auprès des salariés des entreprises angevines et dans des ateliers de quartier. Il termine sa carrière comme cadre supérieur d’un service commercial chez Bull. Son investissement dans la vie associative et le syndicalisme s'appuie sur les principes du "vivre ensemble" et du "partage".

"Ce parcours est celui de certains de vos techniciens. Vous devez le faciliter" rappelle-t-il aux jeunes diplômés, insistant sur l'importance du dialogue et du respect, véritables "richesses d'une entreprise performante".

Il a ensuite présenté l'étude, menée au premier semestre de l’année 2014 en concertation avec les acteurs de la filière papier, qui a permis d’aboutir à un plan d’action de 34 chantiers présenté en septembre 2014. Les préconisations de son rapport interministériel sur l’économie circulaire et l’industrie papetière visent à construire une véritable filière cellulose, organisée autour du dialogue social et du développement durable, plus compétitive et génératrice d’emplois non-délocalisables. Cette démarche lui a valu de recevoir la Marianne d'Or du développement durable, le 26 novembre dernier, un prix qu'il a tenu à partager avec tous les acteurs de la filière papier :

"Avec cette étude, je suis devenu un véritable militant de votre filière !"


Après un intermède musical animé par un groupe d'étudiants de l'école très talentueux, la cérémonie s'est poursuivie avec la remise de prix aux auteurs de projets de fin d'études remarquables et innovants. Pour sa 10e édition, le Trophée Arkema a été attribué à Vivien Deloule (promotion 2014) pour son travail intitulé "Préparation et caractérisation d'hémicelluloses de bois résineux". Le Prix de La Cellulose, quant à lui, a récompensé Victor Thénot (promotion 2013) pour son étude "Électronique imprimée sur papier - Caractérisation du substrat, étude de l'impression et du recuit et réalisation de démonstrateurs" réalisée chez Arjowiggins.

Enfin, Serge Bardy, Arnaud Marquis, président du Conseil de Grenoble INP-Pagora, et Naceur Belgacem, directeur de l'école, ont remis leur diplôme aux trente neuf récipiendaires présents, du cursus Ingénieur ainsi que du Post Master Biorefinery: bioenergy, bioproducts & biomaterials. Chacun d'entre eux a présenté le chemin parcouru depuis sa sortie de l'école : expérience professionnelle, poursuite d'études, démarrage d'un projet de recherche en thèse ou encore réalisation d'un projet personnel.


Cette cérémonie a été organisée avec l'aimable contribution de nos partenaires

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Anne Pandolfi

mise à jour le 12 juin 2015

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus