Aller au menu Aller au contenu
LGP2, un pôle de recherche innovant
LGP2, un pôle de recherche innovant

> Recherche

LGP2 - Prix des Techniques Innovantes pour l'Environnement pour PAPEL, la batterie papier Li-ion

Publié le 18 décembre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Distinction / prix 27 novembre 2012

Le 27 novembre dernier, PAPEL, la batterie papier Li-ion inventée par le LGP2, a reçu le Prix des Techniques Innovantes pour l'Environnement, décerné dans le cadre du salon Pollutec 2012 et en partenariat avec l'Ademe.

La batterie PAPEL a été mise au point par des chercheurs du Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) -- Lara Jabbour qui a soutenu sa thèse en octobre dernier, Davide Beneventi, Chargé de Recherche CNRS, et Didier Chaussy, Professeur à Grenoble INP-Pagora -- en collaboration avec Claudio Gerbaldi, Maître de Conférences au Politecnico di Torino (Italie).
LGP2 - Chercheurs inventeurs de la batterie Li-ion papier
"A ce jour, les batteries Li-ion ont une haute densité d'énergie, un cycle de vie plus long et apportent une sécurité supplémentaire. Mais pour une utilisation dans des produits de grande envergure, il est nécessaire de réduire les coûts de production et minimiser l'impact environnemental, ce que la batterie PAPEL apporte via la substitution de liants fluorés avec de la cellulose,  la substitution de solvants organiques toxiques par de l'eau, et l'utilisation d'un procédé de fabrication d'électrodes à haute capacité de production issu de l'industrie papetière." [cf. Gravit]
LGP2 - PAPEL, Prix des Techniques Innovantes pour l'Environnement
Sur cette nouvelle batterie Li-ion, les électrodes en polymères sont remplacées par des électrodes en papier, le solvant toxique est supprimé et le liant fluoré structurant les matériaux actifs est remplacé par un liant à base de microfibrilles cellulosiques. Ces électrodes se délitent rapidement dans l'eau, ce qui permet le recyclage intégral des matériaux actifs. Grâce à un procédé aqueux de filtration, les fibres sont déstructurées à l'échelle nanométrique, formant un réseau 3D qui garantit à la fois une résistance mécanique et un bon contact entre particules conductrices.
LGP2 - PAPEL, batterie Li-ion tout en papier

Un brevet est déposé et un démonstrateur en cours de réalisation.

Flexible, écologique et économique, la batterie PAPEL répond aux exigences de production dans les domaines d'application suivants : téléphones mobiles, aérospatial, automobile (véhicules électriques) et centrales d'énergie renouvelable. Cette démarche d'innovation est accompagnée par Gravit - Innovation Grenoble Alpes, accélérateur du transfert de technologie entre la recherche et le marché industriel. Un brevet est déposé et un démonstrateur est en cours de réalisation.

Communiqué de presse

Contacts
Davide BENEVENTI
Didier CHAUSSY

Voir aussi

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Anne Pandolfi

mise à jour le 12 octobre 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes