Aller au menu Aller au contenu
LGP2, un pôle de recherche innovant
LGP2, un pôle de recherche innovant

> Recherche

Prix Stars et Métiers 2016 pour ficelle innovante

Publié le 20 avril 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Distinction / prix 22 mars 2016

Encore une récompense pour le projet Fil Rouge de ficelle de tuteurage écologique développé par Textilose Curtas Technologies (TCT) en partenariat avec le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) !

PAG_car-fil-rouge-prix.jpg

PAG_car-fil-rouge-prix.jpg

Après le Trophée de l’Innovation en Chartreuse en 2015, le projet Fil Rouge a reçu le prix Innovation Technologique lors de la 10e édition du concours Stars et Métiers organisée par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère et diffusée par TéléGrenoble le 22 mars 2016. En partenariat avec des chercheurs du LGP2Évelyne Mauret, Isabelle Desloges et Laëtitia Marrot, post-doctorante durant un an –, la PME iséroise TCT a mis au point une ficelle en papier, 100% biodégradable et compostable, destinée au tuteurage des plants dans le secteur agricole. Son gérant, Pascal Servais, et Évelyne Mauret, Professeur à Grenoble INP - Pagora, ont reçu le prix des mains de Pascal Marchetti, Directeur Général de la Banque Populaire des Alpes, partenaire de l'évènement.
Ingénieur diplômé de l'école en 1982, Pascal Servais a souligné sa constante motivation à promouvoir le papier, un matériau né en Chine il y a plus de deux millénaires et qui reste un matériau d'avenir : souvent associé au livre, il se prête pourtant à de multiples utilisations notamment la création de ficelles parfaitement conformes aux exigences environnementales. Outre l'agriculture, d'autres débouchés sont possibles pour ce produit comme les câbles électriques. Actuellement en phase de test de leur résistance, ces ficelles seront commercialisées dès l'automne sur un marché très prometteur à l'échelle mondiale.

Évelyne Mauret s'est réjouie de cette collaboration dans laquelle le LGP2 a apporté son expertise et ses équipements de pointe : "C'est une belle aventure pour un laboratoire qui a finalement assez peu d'occasions de travailler avec des PME, encore moins avec des TPE, car il travaille le plus souvent avec de grands groupes. C'est très intéressant de faire ce travail-là avec une entreprise locale et d'en voir les retombées très rapidement". Elle a précisé que "le papier est un matériau extrêmement résistant que l'on peut utiliser pour de nombreuses applications. Les ficelles, même soumises à des conditions drastiques d'humidité et de température, arrivent à résister plusieurs mois comme le prouvent les essais réalisés dans le cadre de ce projet".

Revoir la remise du prix



A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Anne Pandolfi

mise à jour le 13 juin 2016

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes