Aller au menu Aller au contenu
Pass pour un monde en devenir
Pass pour un monde en devenir

> L'école > Veille

Etat des lieux de la production de pâtes à papier dans le monde. Quid de l’évolution vers la bioraffinerie ?

Rapport de Veille Technologique & Intelligence Économique - Mars 2019

Mis à jour le 24 juin 2020
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Depuis une trentaine d’années, la mondialisation occasionne une concurrence rude entre les états dans tous les secteurs économiques y compris papetier. Les puissances papetières – États-Unis, Canada, Brésil, Chine – caracolent devant l’Europe et le reste du monde qui ne cessent de voir leurs usines fermer. De plus, l’avancée spectaculaire des technologies de l’information précipite le déclin de certaines branches industrielles comme le papier journal et le papier impression/écriture. Toutefois, le secteur conserve sa stabilité grâce à un procédé industriel continu et renoue avec l’innovation avec le développement de la bioraffinerie lignocellulosique. Il s’agit d’intégrer dans l’usine des procédés de valorisation des résidus du bois en bioénergie, bioproduits ou biomatériaux.

 / 1

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 24 juin 2020

Auteurs

Ibrahim Guiro
Ingrid Yapo

Élèves-ingénieurs (mars 2019)

Avertissement

Ce rapport est une première approche d'un sujet traité
par des étudiants dans un temps limité. À ce titre, il ne peut être considéré comme une étude exhaustive comportant toutes
les informations existantes
et tous les acteurs concernés.
Université Grenoble Alpes