Aller au menu Aller au contenu
LGP2, un pôle de recherche innovant
LGP2, un pôle de recherche innovant

> Recherche > Media

Films de bionanocomposites à base de gélatine pour emballages alimentaires fonctionnels

Publié le 25 mars 2021
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 11 décembre 2020

Liliane Samara Ferreira Leite, doctorante du LGP2, a soutenu sa thèse : "Préparation et caractérisation de bionanocomposites à base de protéines et nanocristaux de cellulose par casting continu".

Cette thèse de doctorat a été préparée à l'Université Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Université Fédérale de São Carlos (Brésil), sous la direction de Julien Bras, Maître de Conférences HDR (Grenoble INP-Pagora/LGP2), et de Luiz Henrique Capparelli Mattoso, Chercheur Principal (Embrapa/ UFSCar).


Liliane Samara Ferreira Leite a présenté les résultats de sa recherche intitulée Préparation et caractérisation de bionanocomposites à base de protéines et nanocristaux de cellulose par casting continu. Cette thèse étudie la production de films de gélatine et de nanocristaux de cellulose (CNC) destinés aux emballages alimentaires fonctionnels et biodégradables.

Les films de gélatine/CNC ont été obtenus par casting continu à l’échelle pilote. Ce procédé permet une production continue de bobines de film et s’avère également plus avantageux en ce qui concerne les propriétés du film : les tests de traction, l'analyse thermogravimétrique et l'analyse de perméabilité à la vapeur d'eau ont montré que les films de gélatine/CNC produits en continu ont une meilleure performance que ceux obtenus par casting conventionnel.

L’action des nanocristaux de cellulose a été étendue par une fonctionnalisation avec des molécules naturelles, comme la colophane ou l’acide tannique, qui a produit des nanocharges antimicrobiennes ou antioxydantes. L'acide tannique, oxydé ou non, a été utilisé avec succès comme antioxydant et additif antibactérien, donnant ainsi une autre perspective quant au potentiel de ces films de gélatine/CNC comme matériaux d'emballage.

Cette thèse donne une compréhension globale de la façon dont la nanocellulose peut être exploitée afin de développer des films biodégradables à base de gélatine avec des propriétés améliorées ou des fonctionnalités supplémentaires. Le casting continu a été appliqué afin de favoriser la production de bobines de film de gélatine/CNC. L’ensemble de ces résultats rend ces films bionanocomposites très intéressants pour des applications dans les emballages alimentaires.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 25 mars 2021

Université Grenoble Alpes